Niveau 2: Matière CriseS

N.B.

  1. Les groupes « B » sont sous réserve du nombre d’inscription.
  2. Les thèmes des 3 niveaux intégreront évidemment des éléments de la crise sanitaire et sociale de ce premier semestre 2020
« Il parait que la crise ça rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
Moi je vois pas en quoi c’est une crise, ça a toujours été comme ça.
 »
Michel Colucci, dit Coluche.

10 journées de septembre 2020 à juin 2021 à raison d’une par mois
Préalable: Avoir suivi le module « Niveau 1 »

Résumé: Les Crises, sources, analyses, compréhensions, débouchés: crise économique, crise sociale, crise identitaire, crise environnementale, crise financière, crise de la construction européenne, crise de la dette, crise des dettes souveraines…

Module 1 – La Crise, quelle crise?

Groupe A : lundi 21-09-2020 / Groupe B : jeudi 17-09-2020

Objectif : Identifier la perception et la compréhension des participants quant à la situation présente.

Contenus :

  • Pour vous participant,  quand on parle de crise(s), qu’est-ce ça signifie ? Quelle sont les crises existantes, d’où viennent-elles, quels en sont les acteurs, les victimes ? Comment influencent-elles un modèle de société ?
  • Mise en évidence des différentes dimensions (culturelle, démocratique, écologique, sociale) des crises et articulation de ces différentes dimensions sur base d’exemples thématiques.

Module 2 – Démocratie, identités, communautarismes, crise des utopies?

Groupe A : lundi 19-10-2020 / Groupe B : jeudi 22-10-2020

Objectif : Explorer ce qui fait « crise » et les multiples lieux et formes sous lesquelles elle s’exprime

Contenus:

  • Déconstruire un certain nombre d’idées reçues par la société actuelle et reconstruire ensemble des éléments de compréhension du caractère global et divers de la crise.

Module 3 – Crises environnementales, réponses originales ?

Groupe A : lundi 16-11-2020 / Groupe B : jeudi 19-11-2020

Objectif : Sujets d’actualité depuis quelques années : climat, environnement, espèces vivantes – faire le point sur ces question.

Contenus : Objectiver les crises « vertes », quelles actions du local au global, en passant d’abord par la compréhension de leurs impacts et conséquences.

Module 4 – Crise en Europe, nouvelle gouvernance économique, traités austéritaires

Groupe A : lundi 14-12-2020 / Groupe B : jeudi 10-12-2020

Objectif : L’Union européenne, nouvelle acteur politique central sur notre continent depuis un soixantaine d’années, saisir quelle en est la nature et les objectifs politiques.

Contenus : Comment elle fonctionne, quelles sont ses valeurs, « pour qui » roule-t-elle ? En quoi est-elle en crise ? En quoi son image auprès des peuples d’Europe est un symptôme de cette crise ?

Module 5 – Mondialisation de la Crise: les traités de la globalisation marchande: TAFTA/TTIP, CETA, TISA

Groupe A : lundi 18-01-21 / Groupe B : jeudi 21-01-21

Objectif : Introduire à la connaissance des objectifs et des conséquences des textes juridiques formalisant la mondialisation dans le cadre de l’Union européenne.

Contenus : A travers un survol de plusieurs traités économiques bilatéraux, voir en quoi et comment ses outils sont des instruments de la mondialisation néolibérales.

Module 6 – De la Crise globale au « local »: déficit budgétaire & politique d’austérité; démantèlement des services publics et menace sur la sécurité sociale

Groupe A : lundi 8-02-2021 / Groupe B : jeudi 11-02-2021

Objectif : Comment et en quoi la nouvelle gouvernance économique européenne pèse sur notre vie quotidienne.

Contenus : Survol des politiques austéritaires de nos gouvernements et de leur articulations aux traités européens

Module 7 – Pourquoi manger son patron? Ou comment l’anthropologie peut nous aider à lutter aujourd’hui

Groupe A : lundi 15-03-2021 / Groupe B : jeudi 18-03-2021

Objectif : En général, pour nous, seule l’époque moderne vaut la peine d’être pensée, vécue et racontée… Et si on élargissait la perspective ? Dans cette initiation à l’anthropologie, nous allons rendre visite aux peuples du passé et nous interroger…

Contenus : L’Homo sapiens existe depuis 200.000 ans environ, mais à peine quelques siècles de cette histoire retiennent notre attention. Comment pensait-on la vie en ces époques reculées ? En quoi ces manières de vivre hier peuvent-elles nous aider à penser nos luttes aujourd’hui ?

  • Monde d’antan, monde moderne : différences et conflits ;
  • « Qui a tué le capitaine Cook ? » : la culture, une manière de découper le monde ;

Cas concrets d’émancipation culturelle : comment l’Autre peut nous aider à nous réinventer, mais aussi à nous révolter face aux conditionnements fatalistes dont nous sommes l’objet…

Module 8 – La novlangue libérale, le vocabulaire de la crise

Groupe A : lundi 19-04-2021 / Groupe B : jeudi 22-04-2021
En 1977, lors de sa leçon inaugurale au Collège de France, Roland Barthes lance cette phrase, qui fait l’effet d’un coup de tonnerre : « La langue, comme performance de tout langage, n’est ni réactionnaire ni progressiste ; elle est tout simplement fasciste ; car le fascisme, ce n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire. »

Objectif : Prendre conscience que qui contrôle la langue, contrôle le vocabulaire, contrôle aussi les esprits…

Contenus : Comment la novlang langue néolibérale forge le réel en substituant son propre univers mental, son « nuage de mots » dans les esprits.

Module 9 – Crise de la Dette & Audit citoyen

Groupe A : lundi 17-05-2021 / Groupe B : jeudi 20-05-2021

Objectif : Pouvoir envisager que « la dette » est un sujet politique, pas une fatalité qui tombe du ciel… Comprendre comment un mouvement citoyen peut s’emparer d’un tel sujet.

Contenus : Découvrir les combats que certains états ont mené contre « la dette », comment des mouvement politiques ou citoyens, des ONG  y ont joué un rôle dans cette « remise en cause », comment cela prend la forme d’audits citoyens par exemple en Belgique.

Module 10 – Pour en finir avec la Crise: « Il faut tuer TINA »* et construire l’alternative

Groupe A : lundi 14-06-2021 / Groupe B : jeudi 17-06-2021
* TINA: « There Is No Alternative » ( il n’y a pas d’alternative), célèbre expression de Margaret Thatcher.

Objectifs : Partout dans le monde, des hommes et des femmes refusent la logique capitaliste et combattent les injustices. Certains de ces combats mènent à des victoires…
Découvrir ces alternatives innombrables qui existent. Beaucoup sont simples, cohérentes, et pourraient être mises en œuvre dès aujourd’hui avec un peu de volonté politique.

Contenus: A travers le livre d’Olivier Bonfond, « Il faut tuer TINA », le point de départ et l’objectif de ce livre : proposer un outil accessible, pratique, concret et rigoureux pour rompre avec le fatalisme ambiant et montrer que, dans tous les domaines (finance, économie, éducation, culture, démocratie, agriculture, etc.), des alternatives crédibles à la mondialisation capitaliste sont à notre portée. Cet ouvrage s’adresse aux millions de personnes indignées par les injustices et les absurdités de ce monde. À celles et ceux qui veulent construire un autre modèle, fondé sur la satisfaction des droits humains fondamentaux, le respect de l’environnement et la construction d’une véritable démocratie.